Éditorial

Depuis 2008 dans cette folle équipée éditoriale, malgré toute les obs­ta­cles qui jalonne la confec­tion de nos ouvra­ges, nous sommes plus obs­ti­nés que jamais à faire de l’édition un foyer de dys­fonc­tion­ne­ment du sys­tème, d’évoluer plei­ne­ment dans notre époque.

Dans l’ancien régime, l’aris­to­cra­tie lit­té­raire pre­nait pos­ses­sion de la répu­bli­que des let­tres, leur pro­duc­tion mar­quée par la grâce royale était pro­duite par une cor­po­ra­tion qui mono­po­li­sait la chose impri­mée. Depuis, l’ancien régime a cédé sa place à de nou­veaux régi­mes. La pro­duc­tion lit­té­raire n’y est plus mar­quée de la grâce royale, mais de celle des capi­taux et les mono­po­les y sont confé­rés par le roi argent. Nous, des bas-fonds, nous sommes de la racaille lit­té­raire. Nous façon­nons nos petits mis­si­les de papier que nous jetons à la face de la bour­geoi­sie.

Entremonde

Événements passés

Du 16 au 17 mai 2015

Salon du livre anarchiste

08H00 au Centre culturel PROGR, Waisenhausplatz 30, Bern.

vendredi 1er mai 2015

Lecture-spectacle de Blackout

20H00 au Salon du livre de Genève sur le stand du Cercle de la Librairie et de l’Édition de Genève.

mercredi 29 avril 2015

Lecture-spectacle de Blackout

19H30 au Saltimbanque, rue des Grottes 26 à Genève.

Actualité

Nouvelles collections

Nous ouvrons deux nou­vel­les col­lec­tions. Metro sera consa­cré à l’urba­nisme et sa cri­ti­que. Le pre­mier ouvrage d’Andy Merrifield qui inau­gure la col­lec­tion, Metromarxisme, dresse les por­traits d’auteurs qui ont pensé la ville. Forme étudie quant à elle le design, la typo­gra­phie et la créa­tion contem­po­raine à tra­vers les écrits des pra­ti­ciens et des théo­ri­ciens pour appré­hen­der l’uni­vers esthé­ti­que dans lequel nous évoluons aujourd’hui et com­pren­dre le grand bou­le­ver­se­ment du champ visuel qui s’est opéré dans les trois pre­miè­res décen­nies du XXe siècle. Elle débu­tera avec La Nouvelle Typographie le grand ouvrage-mani­feste de Jan Tschichold.

Entremonde fait peau neuve

Les col­lec­tions Rupture et Négatif font table rase. L’ouvrage de Mario Tronti, Ouvriers et capi­tal, sera le pre­mier de la nou­velle série. L’appa­rence, le format, la mise en page et la reliure sont opti­mi­sés pour amé­lio­rer votre expé­rience de lec­ture. La col­lec­tion Négatif est renom­mée A6, les pre­miers ouvra­ges arri­vent dans le cou­rant de l’année 2016. Le site inter­net a subi également une cure de jou­vence. Vive la révo­lu­tion !